Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Services



Sport à Nyon : 30 clubs formant des jeunes âgés de 5 à 20 ans et 8 clubs phares obtiennent une subvention de la Ville

Envoyer à un ami
Print article
Sports - 18 décembre 2019
Cette année, la Municipalité a décidé d’octroyer un soutien financier à 8 clubs sportifs évoluant en ligue nationale pour un montant total de CHF 185’765.-. Elle entend ainsi les encourager à porter haut les couleurs de Nyon en Suisse et à l’étranger tout en mettant en valeur l’énorme travail effectué par leurs bénévoles. Par ailleurs, une autre subvention de CHF 431'735.- est répartie entre les sociétés sportives locales qui contribuent à la formation des jeunes de 5 à 20 ans.

Le 28 novembre dernier, la Commission des sports s’est réunie pour préaviser, à l’intention de la Municipalité, l’attribution de la subvention pour le sport nyonnais à Nyon. En tout, 30 clubs sportifs se partagent la somme de CHF 431'735.- pour les 3'494 jeunes sportifs qu’ils forment, soit une moyenne plus de CHF 123.-/jeunes.
En ce qui concerne les 8 clubs phares, ils reçoivent cette année un montant total de CHF 185'765.- selon la répartition suivante :


• Nyon Basket Ball Club Féminin (BBCF) CHF 47’215.-
• Nyon Basket Ball Club (BBC) CHF 47’500.-
• Cercle des nageurs de Nyon (CNN)
o Section Natation féminine CHF 10’000.-
o Section Water-Polo masculin CHF 25’000.-


• Cercle d’échecs de Nyon CHF 8’000.-
• Handball Nyon CHF 15'000.-
• Nyon Rugby Club
o Equipe LNA masculin CHF 16'750.-
o Equipe LN féminine CHF 5'600.-


• Nyon Tchoukball Club (NTBC) CHF 5'200.-
• Tennis-Club Nyon (TCN)
o Equipe LNB féminine CHF 3’000.-
o Equipe LNB masculin CHF 2'500.-


Par l’attribution de ce subside, la Ville de Nyon aide les clubs de haut niveau à couvrir une partie de leurs coûts de fonctionnement (hors charges salariales). Les frais liés – entre autres – à l’encadrement, à l’arbitrage, aux licences, aux déplacements et à l’hébergement sont en effet toujours plus élevés et par conséquent plus difficiles à assumer.